top of page
Chapitre 07.jpg

Ka-peyak-waskonam (une flèche)

cliquez pour écouter le texte ci-dessous

Les membres de la communauté One Arrow et les Métis étaient amis. La communauté One Arrow First Nations en Saskatchewan est la plus proche du village métis de Batoche. Son chef One Arrow avait signé à contrecœur le Traité No 6 en 1876.

Quand Louis Riel est revenu en Saskatchewan pour aider les Métis à protéger leurs droits et établir un gouvernement provisoire, One Arrow avait assisté à leurs discussions.

Ce chef était mécontent du non-respect des traités de la part du gouvernement.

Sa communauté, comme bien d’autres communautés autochtones, crevait de faim.

Quand Gabriel Dumont et Louis Riel ont approché One Arrow pour lui demander de se battre avec eux à Batoche, il a accepté. Leur mission était la même.

De plus, il y avait des liens de famille entre eux compte tenu des nombreux mariages entre les Métis de Batoche et les membres de la réserve de One Arrow.

La guerre a été perdue, et les participants à la bataille de Batoche qui appartenaient aux communautés métisses et autochtones ont été poursuivis en cours.

One Arrow a été accusé de trahison contre le gouvernement canadien à cause de sa participation à la résistance métisse de 1885.

Emprisonné à Stony Mountain, il a été relâché après quelques mois pour cause de maladie. Il est mort peu de temps après.

Pendant bien des années, les membres de la communauté One croyaient que leur chef reposait dans leur communauté.

Quand ils ont trouvé le certificat de décès, ils ont été surpris d’apprendre qu’il avait été enterré dans le cimetière de la cathédrale au Manitoba.

La communauté voulait rapatrier leur ancien chef, mais les aînés ont conseillé de le laisser à Saint-Boniface.

Ils ont quand même érigé une pierre tombale près de la tombe de son ami Louis Riel. Les paroles de One Arrow y sont inscrites : « Ne maltraitez pas mon peuple ».

Douze ans plus tard, on a procédé à des cérémonies sacrées, et c’est arrivé que le jour de sa cérémonie de réenterrement en Saskatchewan était le même jour qu’il avait signé le Traité No 6, le 28 août.

Le matin de cette cérémonie dans la communauté de One Arrow, on a vu une éclipse de la lune.

Le chef One Arrow était revenu chez lui en 2007, 120 ans après sa mort.

Ka-payak-waskonam, nous te remercions pour ton amitié et pour ton courage.
 

retour.png
bottom of page