Un oiseau dans ma cour

Ces paroles inspirées de lectures, de rencontres, de réflexions et de sa propension à jeter un regard critique sur la société qui l'entoure, Guy les offre aux créateurs de musique à la recherche de textes significatifs.

« La chanson… c’est un vivant petit oiseau sensible et intelligent dont l’univers est la cour, il connaît et ressent tout mais en petit, c’est très parent avec le conte et la fable. » – Félix Leclerc

Avant elle

Avant elle
Je ne savais presque rien
Presque rien de la vie
Si peu de ce que je suis
Je me croyais malin
Je jouais les troubadours
Faisant de mes envies
Mes refrains, mes amours

Avant elle
Je n’avais pas compris 
Que le cœur d’une femme
Jamais plus ne s’enflamme
S’il est tenu pour acquis
Car la main qui le tient
Emprisonne son âme
Et l’amour s’éteint
Et le bonheur s’enfuit

Avant elle 
Je ne savais pas aimer
Mais elle m’est apparue
Belle et ingénue
Amante de liberté
Et de mon vrai visage
Je me suis reconnu
Libéré des mirages
De ma route désertée

Avant elle
Je ne savais presque rien
Presque rien de la vie
Si peu de ce que je suis

 

© L’utilisation des textes se fait avec la permission de l’auteur.
Veuillez écrire à Guy Pilote à pilote.guy@gmail.com.
TEXTE PRÉCÉDENT.jpg
Un oiseau dans ma cour vignette.jpg