teletravaille.jpg

Télétravail et productivité

On pourrait croire que le télétravail entraîne une baisse de productivité. Ça, c’est si on écoute le proverbe « Quand le chat n’est pas là, les souris dansent. » Pourtant, certaines études prouvent le contraire. En effet, si on offre à une personne les moyens de maximiser sa productivité et, au bout du compte, de profiter d’avoir plus de temps libre, elle ne peut que s’en réjouir et tout le monde y gagne.

 

Pour cela, l’employeur, le gestionnaire des ressources humaines ou le chef d’équipe doit s’assurer de procurer aux employés :

  • un plan d’action précis pour réaliser les tâches à accomplir;

  • des délais clairs pour chaque tâche de façon à permettre d’établir les priorités;

  • des outils d’organisation et de gestion du temps;

  • un suivi régulier des résultats obtenus;

  • des raisons d’être motivé, soit par de la rétroaction positive ou des promotions;

  • des conseils pour prendre soin de leur santé physique et mentale;

  • des canaux de communication favorisant les commentaires et suggestions;

  • des activités de consolidation de l’esprit d’équipe avec les collègues ou les autres employés de l’entreprise.

 

Loin de vous en vouloir si vous vérifiez régulièrement auprès de vos employés s’ils ont tout ce dont ils ont besoin pour accomplir leurs tâches et si leur environnement est sécuritaire, ceux-ci se sentiront réconfortés de l’attention que vous leur portez. Mais si vous présumez que tout va bien et ne vous donnez pas la peine de communiquer avec eux, à intervalles réguliers, pour leur faire savoir qu’ils sont votre priorité, il peut en résulter une dégradation importante de leurs conditions de travail.

 

C’est aussi du devoir de l’employé de rapporter tout problème de fonctionnement qui nuit à sa productivité. Au-delà du manque à gagner pour l’employeur, lorsqu’on laisse aller les choses, ce qui ne semblait qu’un petit problème au départ peut causer un stress difficile à gérer et éventuellement des problèmes de santé mentale. Et là, on embarque dans un cercle vicieux, car une bonne santé mentale chez les employés est déterminante pour assurer une bonne productivité. N’oubliez pas que l’on ne parle plus de télétravail temporaire! Sortez de l’esprit d’hôtel et installez-vous pour du long terme!

 

En ce qui a trait aux activités de consolidation de l’esprit d’équipe, elles deviennent plus importantes encore dans le cadre du télétravail et de la perte de contacts humains qui s’ensuit. Il ne suffit pas d’organiser des rencontres en visiophonie avec les collègues ou les membres de l’équipe, mais bien de faire en sorte que les employés se sentent connectés.

 

On trouve en ligne plusieurs de ces activités, dont celles proposées par Les experts en consolidation d'équipe à Montréal, Ottawa et Québec   : La Course folle virtuelle, inspirée de la série télévisée The Amazing Race, et Pub Quiz Mondial, une version d’un jeu-questionnaire classique.

 

course folle.jpg

Au début de cet article, nous citions des études qui prouvent qu’il y a une hausse générale de productivité. Ces mêmes études mentionnent que l’un des défis du télétravail est d’être capable de rester concentré malgré les distractions à la maison. Et, comme on le sait, les distractions contribuent à la procrastination.

 

Que faire pour diminuer les distractions et contrer la procrastination?

  • Refuser de prendre des appels téléphoniques ou visiophoniques qui n’ont pas été préalablement inscrits à l’horaire.

  • S’efforcer d’être plus « présent » pendant le temps de travail et pour cela, lorsqu’ils ne sont pas nécessaires en tout temps, remiser temporairement les outils de messagerie et de courriel.

  • Informer les amis et la famille, dont les membres de la maisonnée, que ce n’est pas parce que vous travaillez de la maison que vous êtes pour autant « disponible ».

  • Utiliser la règle des 5 secondes de Mel Robbins (auteure et conférencière spécialiste en motivation) qui conseille de compter à rebours de cinq à zéro afin de se mettre physiquement en action au moment où on prononce le « zéro » et ceci, en visualisant le lancement d’une fusée.

  • Se servir d’un chronomètre pour s’efforcer de se concentrer sur une tâche pendant 25 minutes, puis s’accorder une pause de 5 minutes. Cette méthode très simple s’appelle la méthode Pomodoro qui en italien, est le nom du petit minuteur de cuisine. Il y a plusieurs sites Web de minuteurs « pomodoro » ou « tomato » en français et en anglais (entre autres), dont un où on peut même programmer une séquence (25-5-25-5-25-10).

 

pomofocus.jpg
minuteur pomodoro.jpg

PRODUCTIVITÉ

Pauline : « Les employés de mon équipe m’ont confié qu’ils étaient beaucoup moins dérangés à la maison et, par le fait même, pouvaient rester concentrés sur les tâches à accomplir plus longtemps. »

PRODUCTIVITÉ

Nouari Naghmouchi : « Une liste claire de tâches à accomplir vous aidera aussi à gérer votre temps et à rester productif. »

Le mois prochain, nous parlerons de vos situations difficiles, de vos bêtes noires, celles dont vous nous aurez fait part d’ici le 15 novembre 2020.

Liste de tous les articles de.jpg