Sainte-Anne-des-Chênes, Manitoba

Mai 2021

Se repérer pour se retrouver

Au cours des derniers mois, j’ai remanié quelques pages « liste » du magazine. Il s’agit de la page qui énumère les articles d’une chronique et y donne accès. Ces chroniques s’étalant sur plusieurs années, j’y ai ajouté des panneaux de direction :

vous êtes ici.png

Lors d’une conversation récente avec un jeune ami qui se plaignait du manque d’instructions pour bien faire certaines choses importantes, je lui répondis qu’il s’agit de l’apprentissage de la vie et, qu’à mon avis, même si on a des instructions, la plupart du temps, c'est du « cas par cas » : réussir un mariage, élever des enfants, construire sa vie professionnelle, développer des relations interpersonnelles enrichissantes, etc.

Mais cela m’a donné à penser : et si on pouvait suivre un parcours? Regarder sur le tableau de la vie et repérer la petite flèche qui nous dit où on se trouve présentement et ce qu’il nous reste à parcourir, à apprendre… Ma réaction étant toujours d’aller consulter la plus grande banque de renseignements au monde, j’ai googlé « LES ÉTAPES DE LA VIE » et j’ai appris que l’on pouvait identifier les périodes de la vie selon différents points de vue, philosophies et cultures. Et puis, j’avoue que je me suis perdue pendant quelques heures dans la multitude de sites Web, de pages, d’idées… Je vous offre tout de même trois points de vue comme point de départ de votre exploration personnelle :
 

tableau.jpg

Je vais vous confier que mon expérience personnelle m’amène à adhérer au point de vue taoïste selon lequel la souffrance est le moteur pour passer d’une étape à l’autre, et que « L’humain ne bouge que par nécessité, par inconfort, parce qu’il souffre. Il désire autre chose, une autre vie. Et il se bat pour y arriver. » Source : Les différentes périodes de la vie, Marie Bertolotti

 

 

Lectures :

La condition humaine, Wikipédia

Cycle de vie, Institut de Formation de Carcassonne

Vos idées et commentaires sont les bienvenus pour faire de ce magazine un endroit agréable à consulter. Ne vous gênez surtout pas d’écrire à :

editeur@magazinelenenuphar.com