Sainte-Anne-des-Chênes, Manitoba

Juin 2021

La volatilité des choses

Ce goût que j’ai pour les choses qui durent, la permanence, la stabilité, est-ce lié à mon âge? Suis-je réellement trop vieille pour être à l'aise avec le mode éphémère si prisé des générations Y et Z?

Par exemple, j’ai offert des souhaits d’anniversaire à une connaissance sur « face de bouc »… j’ai cru voir une réponse de cette personne défiler sur mon cellulaire…, mais je ne la retrouve plus. Au lieu, j’ai un message qui me dit que cet ami et moi avons découvert le mode éphémère. Vraiment? Je n’ai rien découvert du tout. Il m’a été imposé. On m’explique que je peux utiliser ce mode pour les conversations qui n’ont pas besoin de rester. Mon ami considère donc que ses remerciements pour mes souhaits ne valent pas la peine que je les garde?

C’est d’ailleurs pourquoi je ne suis pas très chaude à utiliser Instagram. J’y vois défiler une image provenant d’un de mes enfants, mais lorsque je veux la montrer à mon mari plus tard, pouf! elle semble avoir disparu.

Et je me questionne… est-ce qu’à force de vivre dans un mode « instantané », on ne finirait pas par faire de même avec ses relations, ses émotions? Et, il est vrai qu’en vieillissant, on doit apprendre à se détacher des choses, mais s’il vous plaît, laissez-moi d’abord m’attacher un peu pour que j’aie du mérite! ;-)

Par chance, les chroniques du Nénuphar sont là pour de bon! Plus encore, elles reprennent parfois d’anciens écrits, qu’ils aient séjourné dans des fonds de tiroir ou qu’ils aient été publiés sous forme de blogue, Le
 Nénuphar leur redonne vie pour vous les offrir. C’est le cas de notre nouvelle chronique du mois, Mon défi Washington, qui vous fera vivre l’expérience unique d’escalader le mont Washington des yeux de Renée, membre d’un groupe de chefs de famille monoparentale.

Bonne lecture,

Vos idées et commentaires sont les bienvenus pour faire de ce magazine un endroit agréable à consulter. Ne vous gênez surtout pas d’écrire à :

editeur@magazinelenenuphar.com

Liste_de_tous_les_éditos.jpg