Sainte-Anne-des-Chênes, Manitoba

Juillet 2021

Un air de liberté

Il y a définitivement dans l’air une ambiance de post-pandémie ce mois-ci dans Le Nénuphar.

D’abord, on sort un pied du bain en entrevoyant l’adoption de modèles de travail hybrides dans l'article Dans le bain du télétravail, clôturant ainsi cette chronique débutée il y a un an.

Ensuite, Anne-Claire (Les carnets d’Anne-Claire) nous raconte avec humour comment elle a ENFIN pu goûter à un mets qui avait pris des proportions bien au-delà de sa réputation gastronomique et conclut que pour elle, « cette pandémie nous aura appris à revenir à l’essentiel, aux choses « vraies » de la vie. »

Puis, pour le début de la période estivale, Magaly (Vers une planète en santé) nous présente des façons de profiter des plaisirs de l’été tout en réduisant notre empreinte écologique. 

Mais je ne peux m’empêcher de ressentir Le grand désarroi des jeunes décrit dans cet article de Marie-Hélène Proulx pour L’actualité et d’espérer que l’on arrivera à mettre en place des dispositifs pour aider les milliers de jeunes adultes à se relever de leur détresse psychologique causée par cette longue période de noirceur. Pour cela, il faudra certainement tous s’impliquer et ne pas sombrer dans l’indifférence qui, selon Guy (Un oiseau dans ma cour), contribue à accentuer notre déshumanisation.

Bon juillet!

Vos idées et commentaires sont les bienvenus pour faire de ce magazine un endroit agréable à consulter. Ne vous gênez surtout pas d’écrire à :

editeur@magazinelenenuphar.com