Sainte-Anne-des-Chênes, Manitoba

Janvier 2022

Décrocher pour mieux se raccrocher

 

— « Où étais-tu? Tu ne répondais pas à mes textos! » 
— « Oh, j’ai décroché des réseaux sociaux pendant un certain temps. » 

Pourquoi est-il parfois nécessaire de « décrocher »? La plus grande raison est notre dépendance grandissante à ce que les autres publient et au besoin d’être rassuré sur notre propre popularité. Il y a aussi bien sûr l’énorme quantité de temps où nous sommes improductifs, sursollicités par des notifications qui nous imposent de répondre immédiatement. Ceci est sans compter la perte de sommeil et les conséquences négatives sur le plan des émotions.

Le décrochage des médias sociaux nous permet de reprendre contact avec notre environnement, notre corps, les gens avec qui nous vivons. Ainsi, nous allons bouger davantage, dormir mieux, nous reconnecter avec nos proches, et de façon générale avoir plus de temps pour faire plus de choses. Donc, décrocher pour mieux se raccrocher, se réconcilier avec la vie, la vraie vie. C’est certainement une mission digne d’en faire une résolution au début de cette nouvelle année. 

Parlant de réconciliation, ne manquez pas le début de la nouvelle chronique de Janelle Delorme, RéconciliACTION!

Bonne nouvelle année 2022!

 

Référence :
Expériences d’utilisation des médias sociaux déclarées par les Canadiens, 2018-2019, Statistique Canada

 

Vos idées et commentaires sont les bienvenus pour faire de ce magazine un endroit agréable à consulter. Ne vous gênez surtout pas d’écrire à :

editeur@magazinelenenuphar.com