Sainte-Anne-des-Chênes, Manitoba

Mai 2022

Le mois du muguet

On dit du mois de mai qu’il est le mois du renouveau. Bien sûr, on le dit aussi pour d’autres mois, mais le mois de mai l’est véritablement pour Le Nénuphar, puisqu’il représente le début d’une nouvelle année. Et, si l’existence du Nénuphar a commencé un mois de mai, il y a certainement un lien avec la puissante transformation de la nature en cette période où les gens ressentent le printemps le plus intensément, même s’il est censé avoir débuté en mars. C’est le moment où les idées éclosent, tels les bourgeons, sous la force irrépressible de la montée de la sève. 

Le muguet, un autre symbole du mois de mai, incarne la délicatesse, le bonheur, la vie, la pureté, la joie… et dépendant du site Web 😉, l’honnêteté, la vulnérabilité, la délicatesse, l’amour, la chance, la discrétion… Si l'on en croit Internet, le muguet représente tout ce qu’il y a de bon sur cette planète. Il est facile de faire le lien entre le muguet et la fleur de nénuphar par leur odeur à la fois délicate et tenace.

Eh oui, tout revient au Nénuphar qui, après cinq années de publication, vous offre une 73ᵉ chronique, Le parcours d’une diplomate, un autre témoignage de vie qui saura vous captiver, nous l’espérons. C’est aussi dans ce numéro que nous disons adieu à Élianne, dont l’expérience de vie a su nous garder en haleine à partir du premier numéro, en mai 2017. 

En ce début de notre sixième année de publication, nous vous remercions, chers lecteurs, de votre assiduité. 
 

Image1.png

Vos idées et commentaires sont les bienvenus pour faire de ce magazine un endroit agréable à consulter. Ne vous gênez surtout pas d’écrire à :

editeur@magazinelenenuphar.com