Sainte-Anne-des-Chênes, Manitoba

Juin 2022

Témoigner

Le mois dernier, Le Nénuphar a été le sujet d’une couverture médiatique bien appréciée, pour célébrer ses cinq ans d’existence et son engagement dans une sixième année. Cela m’a fait bien plaisir de pouvoir ainsi faire connaître le magazine à un plus grand nombre de Manitobains.

 

Je dois pourtant avouer que ce plaisir est surpassé par le bonheur sans cesse renouvelé d’offrir une nouvelle chronique chaque mois, et encore plus quand elle porte sur un témoignage de vie comme celle de ce mois-ci, Proche aidante venue de loin. Les récits de vie qui émaillent les pages du Nénuphar depuis le début offrent un regard sur des expériences uniques et pourtant étrangement comparables à celles de milliers d’individus sur la planète, toutes cultures confondues.

 

Quelques-unes de ces chroniques traitent des difficultés à composer avec un fonctionnement cognitif qui diffère de la norme dans une société où les attitudes stéréotypées et la stigmatisation contribuent à marginaliser ces individus au fonctionnement différent. Encore aujourd’hui. Les différentes campagnes annuelles de promotion de la santé mentale concourrent à sensibiliser la population au besoin vital d’augmenter les ressources et d’améliorer leur accessibilité, et c’est bien louable. Pourtant, à mon avis, rien de tel que le témoignage de gens dotés d’un processus mental autre pour vraiment rompre leur isolement et ouvrir la porte à la compréhension, à la tolérance et au dialogue.

Vos idées et commentaires sont les bienvenus pour faire de ce magazine un endroit agréable à consulter. Ne vous gênez surtout pas d’écrire à :

editeur@magazinelenenuphar.com