Sainte-Anne-des-Chênes, Manitoba

Octobre 2022

Modeler notre vision du monde

Notre compréhension du monde qui nous entoure, et par conséquent notre capacité à y évoluer en pleine conscience, dépend en grande partie de nos connaissances, donc de nos lectures. La façon dont notre cerveau intègre les nouvelles informations en les associant aux anciennes et en créant de nouvelles connexions est tout simplement fascinante… en tout cas pour moi. 

Ces réflexions me sont venues en observant le comportement de l’application Google Actualités. Si vous me connaissez un peu, vous savez que je passe beaucoup (un peu trop) de temps à faire défiler l’écran de mon téléphone… surtout au lit, entre deux périodes de sommeil. Que ce soit des vidéos sur « face de bouc », des reels d’Instagram ou des nouvelles de Google Actualités, je me plais à voir dérouler toutes ces images et ces informations. 

Vous avez probablement remarqué comme moi que lorsque l’on est attiré par une nouvelle et que l’on clique sur une manchette pour en obtenir les détails, en général, au retour, on se voit présenter une nouvelle connexe, laquelle n’était pas affichée au départ. C’est ça qui m’a fait penser aux connexions que l’on fait lorsqu’on intègre une nouvelle connaissance et à la plasticité synaptique, cette faculté du cerveau de se restructurer… si importante dans le cas de maladie comme l’Alzheimer (sujet qui me préoccupe comme plusieurs personnes qui avancent en âge). 

Et j’en reviens aux lectures qui nous permettent de créer de nouvelles connexions. Nous ne prenons pas toujours le temps de lire sur des sujets qui nous amènent à réfléchir, mais qu’à cela ne tienne, l’auteur de notre nouvelle chronique Chère amie… le fait pour nous. Il m’a avoué, en me proposant ses écrits : « Je suis porté à croire que le monde dans lequel nous vivons est dans une impasse, je me nourris donc d'idées et de réflexions qui peuvent nous aider à jeter sur la vie un regard nouveau et à créer un monde meilleur. » Et il nous offre ici le fruit de ses lectures.

 

Bonne lecture! 

Vos idées et commentaires sont les bienvenus pour faire de ce magazine un endroit agréable à consulter. Ne vous gênez surtout pas d’écrire à :

editeur@magazinelenenuphar.com