Planifier votre fin de vie ne veut pas dire mourir. Cela signifie plutôt libérer votre esprit des inquiétudes liées à la mort pour pouvoir mieux vivre le restant de votre vie. En prenant le temps de rédiger un testament, de préparer un mandat d’inaptitude, de rassembler vos documents officiels, de dresser votre bilan patrimonial et de coucher sur papier vos désirs quant au don d’organes et aux funérailles, vous êtes ainsi rassuré que vos proches n’écopent pas de la responsabilité de ces nombreuses décisions, en plus du choc émotionnel et du chagrin qu'ils ressentiront à votre décès. Et par le fait même, vous vous sentirez allégé.

CÉLÉBRATIONS DE VIE ET FUNÉRAILLES
(suite)

J.

J’ai deux chats qui sont enterrés au bout de mon terrain, et j’ai fait fabriquer une boîte spéciale pour l’un d’eux.

 

(rires) Nous aussi, nous avons notre cimetière de chats. Donc... au sujet des coûts, il s’agit vraiment de déterminer combien ta famille est prête à dépenser pour tes funérailles. Parce que si l’on ne mentionne pas de montant maximum aux employés de la maison funéraire, ils vont présumer beaucoup de choses et vous offrir les services complets en vous disant qu’ils peuvent faire ceci, qu’ils peuvent faire cela et avant que vous ayez le temps de vous retourner, vous êtes rendus à un montant de 10 000 $. Et sans vouloir manquer de respect aux maisons funéraires, si vous ne leur donnez pas un plan, elles vont vous donner ce qu’elles ont de mieux.

 

Et souvent, vous n’êtes pas en état de penser à ce que 10 000 $ représente... si vous avez seulement cet argent à dépenser pour les funérailles, ou ce que vous devrez faire pour emprunter ce montant. Cet être cher vient de décéder et vous êtes submergé par les émotions. 

 

Maintenant, revenons un peu en arrière, quand tu dis que l’incinération peut coûter 1 500 $ et que cela dépend de si l’on ajoute la chronique nécrologique... Est-ce que la rédaction de cette chronique est incluse dans les arrangements?

 

Non, ce n’est pas inclus. La maison funéraire peut placer l’annonce dans le journal pour vous, mais bien sûr, vous la payez et cela est basé sur la longueur. Probablement une des plus courtes chroniques que j’ai vue ne comportait que quelques lignes et elle coûtait 50 $ ou 60 $. Pour mes parents, c’était plus long parce que j’ai raconté quelques-unes de leurs expériences de vie et ça m’a coûté environ 600 $. Cela dépend donc de la façon dont vous êtes verbeux dans votre description.

 

Et certaines personnes préparent elles-mêmes leur texte avant de mourir.

 

Oui, on aime planifier et l’on aime beaucoup lorsque les gens écrivent leur propre chronique nécrologique.

 

C’est toujours plus intéressant de toute façon parce que c’est différent du modèle habituel utilisé par les maisons funéraires.

 

Oui, cette chronique, c’est la dernière chance que vous avez de parler de vous au monde, et qui d’autre vous connaît mieux que vous? Donc, si vous voulez que les gens vous connaissent et apprennent certains événements de votre vie, pour quelles raisons vous êtes reconnaissant, vos intérêts et vos passions tout au long de votre vie, pas seulement au sujet de vos emplois... c’est en plein votre chance de le faire. J’aime lire les chroniques écrites à la première personne : « Bon, je suis décédée, et je laisse comme survivants mon époux, mes enfants et mes petits-enfants. J’ai fait ceci et j’ai fait cela. Je veux remercier quelqu’un qui... J’ai eu des joies et des peines, des fardeaux et des dons, une vie bien remplie, vraiment... »

 

Oui, c’est véritablement une célébration de vie juste dans ce texte, une célébration de sa propre vie. J’ai aussi lu des choses comme « La plus grande passion de ma vie a été... » et j’aime bien ça. Par contre, si l’on n’a rien préparé, la maison funéraire vous posera quelques questions...

 

… oui, elle peut vous aider à écrire la chronique nécrologique, certainement.

 

Nous avons parlé l’autre jour d’enterrement naturel ou l’enterrement écologique, mais si je me souviens bien, tu m’avais dit que ce n’était pas possible ici.

 

En effet Jacinthe, ce n’est pas encore offert au Manitoba.

 

Mais tu as quand même mentionné quelques endroits où l’on peut choisir d’être inhumé...

 

Ce peut être dans un cimetière d’église, un cimetière communautaire ou municipal, ou un cimetière privé. La ville de Winnipeg a de tels cimetières communautaires qui ne sont pas liés ou à côté d’une église, la municipalité rurale de Taché, celle de Sainte-Anne aussi, et de nombreuses autres villes et municipalités en ont. Et les maisons funéraires à Winnipeg, par exemple, possèdent des cimetières privés.

 

Donc, il n’y a pas de loi qui oblige à utiliser les services d’une maison funéraire, on peut construire son propre cercueil, placer le corps nous-mêmes dans ce cercueil... A-t-on besoin d’embaumer?

 

D’accord, parlons d’embaumement. L’embaumement n’est pas nécessaire. Le seul moment où une maison funéraire pourrait insister sur l’embaumement serait si elle a besoin de conserver la dépouille pendant longtemps ...

 

… et si elle n’a pas de réfrigérateur...

 

Même si elle a un réfrigérateur, la décomposition commence immédiatement et, si la réfrigération peut conserver un corps relativement en bon état pendant quelques jours, il faut penser que lors d’une exposition traditionnelle dans une église, qui aura lieu une semaine plus tard, le corps doit être embaumé parce que c’est la seule façon de le préserver. Par contre, s’il s’agit d’un visionnement avec les membres de la famille dans les quelques jours suivants le décès, la dépouille peut simplement être réfrigéré. L’embaumement est très nocif pour l’environnement à cause de tous les produits chimiques utilisés pour la conservation. Alors, si tu es un environnementaliste, tu ferais mieux d’informer les membres de ta famille que tu ne souhaites pas être embaumée. 

 

Donc, pour poursuivre mon idée... quand une personne meurt, on peut faire beaucoup de choses soi-même n’est-ce pas?

 

Je dirais oui pour une bonne partie, mais tu devras certainement avoir besoin des services d’une maison funéraire pour certaines choses, dont le transport.

 

À cause du permis de transport de corps.

 

Oui. En ce moment, je crois que c’est très difficile de tout faire toi-même quand on parle de la mort.

A.

A.

J.

J.

J.

A.

A.

J.

A.

J.

A.

A.

J.

J.

A.

A.

J.

J.

A.

J.

A.

Liste_de_tous_les_articles_de_Et_puis_ap