Planifier votre fin de vie ne veut pas dire mourir. Cela signifie plutôt libérer votre esprit des inquiétudes liées à la mort pour pouvoir mieux vivre le restant de votre vie. En prenant le temps de rédiger un testament, de préparer un mandat d’inaptitude, de rassembler vos documents officiels, de dresser votre bilan patrimonial et de coucher sur papier vos désirs quant au don d’organes et aux funérailles, vous êtes ainsi rassuré que vos proches n’écopent pas de la responsabilité de ces nombreuses décisions, en plus du choc émotionnel et du chagrin qu'ils ressentiront à votre décès. Et par le fait même, vous vous sentirez allégé.

NOTICE NÉCROLOGIQUE

J.

A.

J.

A.

J.

A.

J.

A.

J.

A.

J.

A.

J.

A.

J.

A.

J.

A.

Bonjour Anni! As-tu des conseils au sujet de la rédaction de la notice nécrologique?

Oui Jacinthe, j’ai quelques idées. Mais d’abord, qu’est-ce qu’une notice nécrologique? C’est un avis de décès dans le journal. Je vois de plus en plus de gens qui optent pour quelque chose de court dans le journal parce qu’ils peuvent placer un texte plus long sur le site Web de la maison funéraire. Donc, ça peut être un court avis de décès et une note indiquant qu’une notice plus longue sera sur le site Web de la maison funéraire où l'on peut être aussi verbeux que l’on veut... sans restrictions budgétaires. 

Pour donner une idée des prix, j’ai appris cette semaine que dans le Winnipeg Free Press, le coût est de 73 $ par pouce, un pouce contenant 8 lignes de 35 à 40 caractères. Pour une photo noir et blanc, c’est 152 $ et en couleur, 205 $. Si mes calculs sont bons, le paragraphe précédent
(de « Oui » à « budgétaires. ») coûterait environ 130 $, excluant le coût de la photo.

La meilleure chose, à mon avis, c’est d’écrire soi-même sa notice nécrologi-que. D’abord, qui nous connaît mieux que nous? Puis on peut dire ce qu’on veut, après tout, c’est notre dernier hommage. Quand j’organise des rencontres pour parler de la mort, j’y exprime mon désir d’écrire mon propre avis de décès, et une des raisons que j’évoque est que j’ai vécu tant de choses dans ma jeunesse et mon adolescence que les gens ne savent pas, et je veux être certaine que ça sera inclus. Je crois aussi qu’il faut y mettre une dose d’humour parce que... pourquoi pas? C’est ma chance de dire ce que je veux à la fin de mon temps sur Terre. J’aime aussi que la notice nécrologique soit à la première personne, c’est-à-dire que c’est toi qui l’écris, tu veux remercier des gens, et écrire, disons, « J’ai fait ceci lorsque j’étais enfant, j’ai fait ceci lorsque je me suis mariée, j’ai fait ceci dans ma vie professionnelle ou dans mes loisirs. » et de pouvoir le dire toi-même, et à la première personne, je trouve ça super.

Personnellement, j’aime bien lire celles qui sont écrites à la première personne, elles me semblent toujours plus... vraies. Quand c’est écrit par quelqu’un d’autre, il y a parfois tant de louanges que ça me semble faux. Est-ce possible que tous ces gens aient été si parfaits?

Bien, devrait-on décrire tous nos défauts dans l’avis de décès? Probablement pas.

Non, ce n’est pas ce que je veux dire, mais je crois que je voudrais parler de ma recherche constante pour trouver des moyens de me libérer de mon conditionnement social et familial, et de ma quête d’une meilleure vie, de meilleures interactions avec mes amis et ma famille, même si ça ne serait que pour faire savoir à d’autres gens qu’ils ne sont pas seuls dans cette démarche.

Pardonner et oublier.

Quelque chose comme ça. J’en parlerais parce que ça a occupé une bonne partie de ma vie et celle de bien des gens, j’imagine.

Oui. Je vois certainement de plus en plus d’avis de décès écrits à la première personne par des gens qui ont reçu un diagnostic de maladie mortelle, mais qui ont un peu de temps devant eux pour le faire. J’imagine que ça peut avoir un effet cathartique ou très thérapeutique de l’écrire, même si tu sais que tu vas mourir bientôt. En tout cas, c’est un grand soulagement pour les membres de la famille qui n’auront pas à le faire.

As-tu lu au sujet de la jeune fille de Winnipeg qui, après avoir appris qu’elle allait mourir, a été voter et a encouragé les gens à faire de même?

 

Oui.

Ça n’aurait pas fait partie de mes préoccupations à moi, je veux dire, pas parmi les choses vitales à faire, mais on se souviendra d’elle comme de la jeune fille qui, avant de mourir, aura incité les gens à aller voter.

Parfois, ce sont les jeunes qui ont besoin qu’on s’arrête pour penser à certaines choses... mais tu sais, c’était important pour elle. Ce ne serait peut-être pas important pour moi si je me retrouvais dans la même situation...

Éloge funèbre

Quant à l’éloge funèbre, elle contient tes derniers mots. Souvent, ce qui est écrit dans la notice nécrologique sera aussi dit dans l’éloge funèbre, mais là encore, peu importe qui va faire mon éloge à mes funérailles ou à un rassemblement informel autour d’un goûter accompagné d’un verre de vin, j’aurai donné des renseignements pour qu’on puisse les partager avec les personnes présentes. C’est l’occasion de m’assurer que les choses importantes de ma vie seront partagées.

Est-ce que ce n'est pas le même texte que la notice nécrologique?

L’éloge funèbre devrait être différent. Personnellement, je trouve ça offensant lorsque des gens viennent aux funérailles et que la personne qui fait l’éloge funèbre lit le contenu exact de la notice nécrologie. Donc, ça devrait être un peu différent. Mais cela peut être humoristique aussi, tu sais, et ça peut être fait par différentes personnes. Dans le cas de ma mère et de mon père, il y a eu probablement six ou sept personnes qui se sont levées pour parler, pour présenter une partie de l’éloge funèbre, et ils ont raconté des souvenirs personnels qu’ils avaient de mon père ou de ma mère. Donc, ça n’a pas besoin d’être une seule personne qui fait l’éloge funèbre, ça peut être plusieurs personnes qui partagent leurs souvenirs de la vie de la personne décédée.

Mais on peut aussi préparer ce que les gens vont dire de nous.

Oui, bien sûr, il n’y a aucune garantie sur ce que les gens vont dire (rires). Oui, on peut leur donner des histoires à partager. 

Liste_de_tous_les_articles_de_Et_puis_ap