À l’aube de 2007, année des 18 ans d’Élianne, la vie est belle. Elle étudie en bio-écologie et se dirige en biologie marine. Elle est athlète en vélo de montagne, a un amoureux et part pour le Mali visiter son frère et sa famille... Élianne est heureuse. Jusqu’à la journée fatidique où sa vie bascule.

Les textes de cette chronique proviennent d'extraits de courriels envoyés à la famille par Jocelyne, sa maman. L’histoire d’Élianne m’a bouleversée et je voulais vous donner la chance de la lire. Pour vous faire connaître un peu Élianne, nous avons débuté cette chronique dans le numéro de mai 2017 par son voyage au Mali avec Jocelyne. Nous vous recommandons cette lecture préalable. MISE EN GARDE : certaines images et textes peuvent heurter la sensibilité des personnes non averties.

Congé du centre de réadaptation pour les Fêtes

12 décembre 2007

Bonjour tout le monde,
 
Aujourd'hui, jour « anniversaire » du 7e mois, j'ai enfin repris le chemin de la maison! Finie la vie de condo! Je m'en réjouis, car même si c'était bien pratique et que ça me permettait de me reposer durant la semaine, cette absence de la maison rendait mes week-ends pas mal surchargés. 
 
Depuis mon dernier écrit, quelques petits événements sont venus colorer notre quotidien. Comme prévu, nous sommes allés à Sherbrooke où nous avons fait le tour des endroits « stratégiques » : le laboratoire de bioécologie du cégep, le 11e étage des résidences et le « supposé » appartement d'Élianne où elle a passé la nuit. Partout elle a rencontré des connaissances, profs, techniciens, étudiants, ex-colocs d'étage, amis, etc. Elle a eu ben du fun même si elle ne reconnaît à peu près personne sauf sa grande amie Roxou.

Ils étaient neuf à l'appartement, toute son ancienne bande, et j'avoue que cela m'a fendu le cœur de voir tout ce qu'elle manquait cette année... On aura aussi profité de cette visite pour amener Élianne dans une grande baignoire à remous à l'hôtel où Gilbert et moi avions réservé une chambre. Elle ne s'était pas trempée dans un bain depuis l'accident et elle a beaucoup apprécié. Depuis ce temps, Gilbert a trouvé un moyen pour la mettre dans le bain à la maison, donc on peut la laver comme du monde!!!
 
Le 3 décembre, il devait y avoir une séance au palais de justice et Sandra Diotte, LA conductrice, devait comparaître pour faire connaître au juge le déroulement de sa désintoxication, mais à cause de la tempête tout a été annulé. Dommage, j'étais présente et j'aurais eu juste besoin de voir c'est QUI. Sur place, j'ai rencontré l'enquêtrice qui s’occupe du dossier et le procureur de la Couronne et j'ai pas mal jasé avec eux, je leur ai remis des documents pour leur montrer qui était Élianne, ce qu'elle est devenue, les séquelles possibles, les implications pour nous tous, etc. Le procureur a demandé un rapport présentenciel et comme elle avait déjà plaidé coupable, elle recevra sa sentence le 14 mai 2008. J'aurai aussi l'occasion de parler au juge pour lui faire connaître mon avis. Depuis ce temps, j'ai reçu une copie du schéma de reconstitution de l'accident et ça me fait mal au cœur d'imaginer ma poupoune au point d'impact, très clairement identifiable sur le schéma; un gros Ford Explorer contre une petite Honda Civic! Élianne a absorbé toute l'énergie dégagée par l'impact.

Sinon, pour ce qui est de l'évolution d'Élianne, tout se déroule « lentement mais sûrement ». Les thérapeutes nous ont remis leur évaluation de mi-parcours (un parcours étant de trois mois) et Élianne était en bonne voie de réaliser la majorité des objectifs fixés pour janvier. Ce dont elle rêve le plus : la marchette! Ça s'en vient. Gilbert et moi aurons notre petit cours de physiothérapie vendredi, et Élianne pourra sortir pour les Fêtes avec sa marchette! Bien sûr, on est loin d'abandonner le fauteuil roulant!!! Serge, son coach de vélo, vient au centre une fois par semaine et il amène Élianne faire du vélo stationnaire. Serge a maintenant ses entrées au local de physiothérapie!
 
Élianne a rencontré son neurochirurgien, il était assez étonné de la voir, favorablement impressionné par son évolution. Il nous a dit de ne pas paniquer tout de suite avec le peu de mémoire d'Élianne, il dit qu'elle part de tellement loin qu'il faut se donner un bon 18 mois avant de voir si cette mémoire sera fonctionnelle ou non, et à son avis, habituellement quand les traumatisés commencent à marcher davantage, à être plus souvent debout, cela amène aussi une bonne évolution côté mémoire. D'ailleurs ces jours-ci, Élianne n'arrête pas de poser des questions sur des choses qui lui reviennent en tête, des noms, des événements de l'actualité, etc.
 
Je suppose que pour la majorité d'entre vous il y a autant de neige, ou presque, que chez nous. J'espère que vous en profitez et j'espère pouvoir le faire moi aussi à mon retour à la maison, et j’aurais peut-être le temps de prendre l'air à l'occasion. Nos sentiers de raquette ne sont pas encore tapés cette année.
 
Pour l'instant, la neige est aussi une source de problème : avez-vous déjà essayé de manœuvrer un fauteuil roulant dans la neige? Et lors de vos prochaines sorties, regardez autour de vous pour voir si vous pourriez accéder à l'endroit en fauteuil roulant? Nous découvrons les joies (!) de « l'handicapé »! Comme Gilbert est assez fort, on peut aller à plein d’endroits, car il prend carrément Élianne dans ses bras pour monter et descendre un escalier, je la réceptionne et il amène le fauteuil qui est trop pesant pour moi. Cela implique que toute sortie se fait à deux!
 
Élianne est allée se faire masser deux fois et elle adore cela. Comme elle dit, il faut le faire, ne pas parler pendant une heure, elle qui n'arrête pas normalement! Elle va aussi chez l'acupuncteur « l'homme qui cherche les points sensibles » comme elle dit. 
 
Pour les Fêtes, Élianne aura deux périodes de cinq jours de congé du centre. Et après les Fêtes, on changera réellement le rythme de nos présences, nous serons présents avec elle seulement en soirée, elle doit apprendre à prendre plus d'initiatives et elle peut maintenant passer une à deux heures seule dans sa chambre. Aussi, elle ira davantage à Transacc, la maison de transition, elle y soupera un soir par semaine avec une éducatrice, elle va déjà y dîner une fois par semaine. Je trouverai juste du monde pour dîner avec elle à l'occasion afin qu'elle ne soit pas toujours seule pour son repas.
 
Nous avons bien avancé dans nos préparatifs pour les Fêtes, le week-end dernier. J'ai fait mon ragoût de pattes, Élianne et Nico ont confectionné mes 70 boulettes, et Élianne et Gilbert ont décoré le sapin. On a pas mal de choses de prévues autour de Noël, ce sera plus relax pour le jour de l'An. Mon frère Sylvain viendra de Rivière-du-Loup, Yves et sa famille sont rentrés d'Afrique lundi (nous sommes allés à l'aéroport avec Élianne), et Renaud et Cynthia arrivent de Rimouski cette semaine, nous fêterons aussi les 21 ans de mon grand garçon.

JE VOUS SOUHAITE À TOUS DE BIEN PROFITER DE CETTE PÉRIODE DES FÊTES POUR APPRÉCIER LA PRÉSENCE DE VOS PROCHES, DE TOUS CEUX QUE VOUS AIMEZ!!!
 
JOYEUSES FÊTES,
 
« Noëllement » vôtre!

 

Liste de tous les articles.jpg