Mon inspiration pour...

À petits pas

Ce texte, je le dédie à tous les parents qui ont un enfant « différent » (euphémisme pour dire « handicapé ») et qui ont su l’aimer et l’aider à se développer au meilleur de ses capacités. Dans ce monde où les egos sont gonflés à bloc et où on ne pense qu’à bien paraître, qu’à performer et qu’à se démarquer, vivre avec un enfant qui a des limitations devient un réel défi. Ce n’est certainement pas en s’appuyant sur ces valeurs ambiantes que ces parents peuvent relever un tel défi. Le paraître, la performance, l’ego trip ne sont jamais très utiles pour relever un défi de cœur…

 

L’enfant différent demande beaucoup, mais il donne aussi beaucoup. Avoir un enfant différent oblige à vivre autrement, à aimer autrement. L’âme humaine est paresseuse, c’est souvent « par la force des choses » qu’elle s’élève et qu’elle force nos cœurs à accroître leur capacité d’amour et de tolérance…