Le monde sous ma loupe.jpg

La bière et les timbres

Salut à toi ô jeune ami philatéliste!

J'ai une confession à faire, je suis un philatéliste amateur de bière… Ce mois-ci, je souhaite combiner mon engouement pour la bière avec ma passion pour la philatélie.

Ce mois-ci, je me gâte un peu avec mon sujet philatélique… Étant d’origine belge, j’ai toujours eu une grande appréciation pour l’élixir du houblon – la bière, et pas n’importe quelle bière, la bière de qualité… Je suis un snob de houblon…

« La bière est la preuve que Dieu nous aime et veut que nous soyons heureux », avait une fois écrit Benjamin Franklin...

L'histoire de la bière est, littéralement, l'histoire de la civilisation humaine. Certains anthropologues pensent que l'homme est passé d'une existence de chasseur-cueilleur à une existence sédentaire basée sur l'agriculture, principalement pour cultiver suffisamment de céréales pour brasser de grandes quantités de bière! Cette hypothèse n'a jamais été prouvée, mais il n'est pas surprenant que la bière ait été une motivation puissante pour nos ancêtres du Néolithique. La quasi-totalité du règne animal, allant des insectes aux éléphants, des chauves-souris aux singes, montre une nette prédilection pour la consommation d'éthanol. Il n’est donc pas trop farfelu de penser que nous et d'autres animaux avons évolué en fonction des avantages que les boissons alcoolisées peuvent conférer. 

Il n’est pas surprenant de pouvoir apprécier un lien entre la bière et les timbres. Évidemment, une petite histoire philatélique s’impose… 

Les timbres fiscaux sont populaires auprès de nombreux collectionneurs partout à travers le monde. Toutefois, contrairement aux timbres-poste, les timbres fiscaux indiquent le paiement ou l'exemption d'une taxe.

Ils ont été utilisés pour montrer la perception de taxes sur les boissons alcoolisées, les documents, les permis de chasse, les médicaments, les narcotiques, les cartes à jouer, le tabac, les allumettes, la conduite d'une automobile, l'enregistrement des armes à feu, les transferts d'actions et à peu près tout ce qu'un gouvernement peut penser à taxer.

Les timbres fiscaux sur la bière sont un éternel favori des collectionneurs, en particulier de ceux qui, comme moi, ont une appréciation pour la bonne bière. Les premiers timbres fiscaux pour la bière ont été émis en 1866 et les derniers en 1951. Comme pour tous les timbres-poste, certains sont très abordables, tandis que d'autres sont hors de prix, sauf pour les collectionneurs disposant de revenus plus élevés.

Les premiers timbres fiscaux américains pour la bière ont été émis en 1866 pour aider à financer la guerre civile. Les grands timbres carrés représentent différents personnages historiques. Les timbres fiscaux pour la bière ont été les premiers timbres émis pour les boissons alcoolisées.

Les brasseurs recevaient les timbres fiscaux pour la bière dans des feuilles non dentelées et devaient attacher les timbres au robinet du tonneau de bière avant que celui-ci ne quitte la brasserie. Dans la plupart des cas, cela signifiait que les timbres étaient détruits lorsque les tonneaux étaient ouverts. Cependant, et heureusement, certains ont été soigneusement retirés par des collectionneurs et conservés jusqu'à aujourd'hui.

Un timbre de bière attrayant et bon marché pour commencer est le timbre fiscal pour la bière George Washington bleu de 12 ½ ¢ sur papier vert de 1878 est un des plus beaux, à bon marché, et est assez facile à trouver. Ce timbre permettait de payer la taxe sur un huitième de tonneau de bière. 

Washington.jpg

Timbre fiscal américain pour la bière (1878)

Mais qu'en est-il de la bière comme sujet sur les timbres du monde? Si tu collectionnes déjà depuis un certain temps, tu auras certainement remarqué qu'il est impossible de collectionner tous les timbres émis. Ainsi, de nombreux collectionneurs ont choisi de collectionner des timbres traitant de sujets ou de thèmes particuliers qui les intéressent. Ces thèmes peuvent inclure des timbres représentant des chiens ou même des timbres avec Elvis Presley comme sujet (il y en aurait plus de 435 émis dans le monde entier par au moins 55 pays différents!).

Pour ce qui est des timbres ayant la bière comme sujet, une collection de ces derniers serait assez facile à monter, car, outre les timbres fiscaux déjà mentionnés, il n’y en aurait qu’environ 150 pour cette thématique. Et ce sont, pour la plupart, des timbres assez faciles à obtenir… Ces timbres commémoratifs sur la bière ont été émis par 42 pays différents, dont certains ont une longue histoire de fabrication de bière et une culture de la bière assez active (par exemple, l'Allemagne, la Belgique, l'Irlande, les Pays-Bas, la République tchèque).

D'autres ont été émis par des pays qui ne viennent pas immédiatement à l'esprit quand on pense à des endroits où la culture de la bière est active (par exemple, le Costa Rica, les Philippines, l'Argentine). D'autres encore sont émis par de petits pays agricoles et pauvres, dont de nombreuses nations insulaires et de nombreux pays d'Afrique qui ont échappé à la domination coloniale depuis les années 1960. Ces pays commercialisent la souveraineté de leur État afin de générer des revenus auprès des collectionneurs de timbres à l'étranger. 

Deux des entités qui ont émis des timbres liés à la bière ne sont pas vraiment des pays souverains reconnus par la communauté mondiale au sens large ou par des organisations supranationales telles que les Nations unies. Il s'agit de deux des enclaves bantoustans d'Afrique du Sud, le Bophuthatswana et le Transkei.

Transkei.jpg

Timbre du Transkei (1984) – Fabrication de la bière

Bophuthatswana.jpg

Bophuthatswana (1979) – Fabrication de la bière

Quoique je ne puisse pas te montrer tous les timbres liés à la bière ou à la production de ses composants (par exemple, le houblon, l'orge maltée, le millet), je vais essayer de te montrer quelques timbres qui illustrent la commémoration mondiale de la bière.

Commençons par l'un de mes préférés : un timbre canadien représentant un camion de livraison de bière Labatt en 1947.  

canada-stamp-1605m-white-model-wa-122-tractor-trailer-1947-10-1996.jpg

Timbre du Canada (1996)

La Belgique ne se contente pas de produire de la Duvel et de la Stella Artois pour le marché de masse. En fait, ce sont les petites brasseries, en particulier celles situées chez les moines trappistes, qui ont capté l'imagination des amateurs de bière du monde entier. Pour un pays de petite superficie, la réputation de sa bière est démesurée. La Belgique a produit cinq émissions de timbres consacrées à la bière ou à certains aspects de sa production. Mais même ce chiffre est un peu trompeur, car quatre de ces émissions sont des feuilles de souvenirs contenant jusqu'à six timbres différents. Le plus ancien timbre belge lié à la bière est un simple timbre représentant un verre de bière, émis en 1986 en l'honneur de l'industrie nationale de la bière. 
 

Verre de biere.jpg

Timbre belge (1986) – Année de la bière

En 2010, puis à nouveau en 2012, la Belgique a produit des blocs-feuilles attirant l'attention sur la production rurale dans deux régions disparates du pays - la région de la Hesbaye, un bloc-feuillet qui comprend cinq timbres, dont l'un montre la bière qui y est produite. Le deuxième feuillet met à l'honneur la production de la région du Condroz et la production de bière y est également soulignée.

Condroz.jpg

Belgique feuillet de 2012 – Production de bière à Condroz

Hesbaye.jpg

Belgique feuillet de 2010 – Production de bière à Hesbaye

En 2012 également, un bloc-feuillet de six timbres a été émis sur six bières trappistes connues dans le monde entier pour leur excellente saveur due aux différences entre les eaux locales des monastères et les différents types de fûts en bois utilisés pour le vieillissement des bières. Les différents brassins du monastère sont présentés avec les verres appropriés qui devraient faire ressortir les meilleures qualités que les brasseurs souhaitent mettre en valeur. Dans l'ordre alphabétique, les brassins et les verres associés sont représentés sur les timbres pour l’Achel, la Chimay, l’Orval, la Rochefort, la Westmalle et la Westvleteren. C'est la Westvleteren XII, une quadruple belge, qui a été jugée comme étant la bière la plus rare au monde et parmi les meilleures.Elle est rare parce qu'elle est produite en petits lots et n'est vendue qu'au monastère ou dans un petit pub de l'autre côté de la rue et seulement quelques jours par an. De plus, il faut participer à une loterie pour être choisi pour acheter la bière et seulement en petites quantités. Donc, inutile de te dire que celle-là, je ne l’ai pas encore savouré…

add3dbdbfa892e052ee89318c0619d77.jpg

Belgique (2012) - Bières trappistes belges

Il n'est pas rare que des pays émettent des timbres représentant des peintures célèbres, généralement réalisées par des artistes du pays en question. Certaines de ces œuvres mettent en scène des buveurs de bière ou des natures mortes avec des chopes de bière. En 1990, la petite principauté du Liechtenstein a émis trois timbres représentant des peintures de l'artiste Benjamin Steck (1902-1981).

Benjamin.jpg

Timbre du Liechtenstein (1990)

L'Argentine est habituellement reconnue davantage pour ses vins que pour sa bière. Pourtant, en 2011, l'Argentine a émis un timbre intéressant honorant sa fête nationale de la bière.

Image5.png

Timbre de l’Argentine (2011) – Festival national de la bière

Mexique.jpg

Timbre du Mexique (1990) – Centenaire de l’industrie de la bière mexicaine

Et voilà, maintenant, j’ai soif… On se retrouve le mois prochain… bonne continuation…!

Commentaire à l'auteur.png
Liste de tous les articles de.jpg