chez-nous-small.png

Safariate, togolaise

« Ce que j’aime du Manitoba, c’est la nature : la couleur des arbres au printemps et la façon dont le feuillage change de couleur à l’automne. »

Écoutez Safariate dire cette phrase en éwé, une langue parlée au Togo.

« Hee nyikonye nyi safari. Epe ameadin eye ya mule manitoba be anyigbandjia. Ma gblobe
nuke djonadji nam le manitoba be anyigbandia ntie enyi .Gakeme zozo be game vana leke flawao wotonado ye egbewo tonado. Ne gakeme avivo be game tchan va dje anyia leke trotro vana le gbewo kata trona kola kegboe hlena keke xafi gatro vana.xafi avivo va djananyi. Eny nade nyana kpokpo le Manitoba be xixea kata me. »                

QUAND?

Je suis arrivée à Winnipeg de Lomé, la capitale du Togo, en août 2014. Mon itinéraire incluait une escale à Paris et à Montréal.

 

POURQUOI LE MANITOBA?

J’ai choisi le Manitoba pour pouvoir continuer mes études postsecondaires en français. Après mes études, j’ai décidé d’y rester pour travailler et vivre.

 

COMMENT?

Je suis venue au Manitoba par choix, à l’aide d’un permis d’études.

INSTALLATION

Ayant entendu parler du site Web Kijiji, j’ai facilement pu me trouver un logement ainsi qu’une voiture. 

La communication avec les gens est un peu difficile parce que la majorité de la population communique en anglais. Par conséquent, ce n’est pas aisé pour moi de me faire des amis et mes échanges se limitent à mes collègues et à quelques connaissances.

EMPLOI

J’étais étudiante avant de venir au Manitoba. J’ai un diplôme en éducation de la jeune enfance et je suis actuellement éducatrice dans une garderie. J’ai trouvé ce travail sur la page d’offres d’emploi du site Web de la DSFM.

CULTURE

Une des plus grandes différences culturelles entre moi et les Manitobains est notre manière de nous habiller. Chez moi, on s’habille souvent en pagne avec beaucoup de couleurs. Aussi, nous n’avons pas les mêmes valeurs culturelles et la même cuisine. J’aime toujours cuisiner les plats de mon pays.

LANGUE

Les expressions d’ici que j’ai apprises :

  • je suis « tannée » ou tu fais le « tannant »¹

  • « ouvrage » qui veut dire le travail

COMMUNAUTÉ

Je vais à la messe, je fais du bénévolat pour le souper paroissial annuel et, en dehors de Sainte-Anne, j’assiste aux matchs de l’équipe des Rouges à Winnipeg.

ACTIVITÉS, PASSE-TEMPS

J’aime beaucoup cuisiner, faire des jeux de société avec mon mari, aller au gym ou aller marcher quand il fait beau.

¹ : « être tanné » : en avoir marre, être exaspéré

 tannant, tannante : qualifie un enfant espiègle (voir Dictionnaire québécois)

Liste de tous les articles de.png