chez-nous-small.png

Malick, sénégalais

Bonjour, bienvenue au Manitoba! Le Manitoba se trouve au Canada et c’est une très belle province. En été, on a des arbres partout et c’est beau, en hiver on a de la neige. Le Manitoba est beau, j’aime bien le Manitoba.

Écoutez Malick dire ceci en wolof,
une langue parlée au Sénégal.

Nanguen deef, daalal akk jaam fiii sii Manitoba, Manitoba mingui neek sii reew bouniouy wakh Canada. Manitoba deeuk bou nekh la deuk bou raféte. Si tangor biii, daniouy ame gaarap you barii siii seeday bii niou ame neige. Manitoba neekh naa rafete naa, beug na trop Manitoba....

QUAND?

Je suis arrivé au Canada en 2012 par un vol Dakar-Paris-Vancouver-Winnipeg.

POURQUOI AVOIR QUITTÉ LE SÉNÉGAL?

Les programmes d'études canadiennes sont très respectés à travers le monde, et on sait qu’étudier au Canada nous ouvre des portes plus tard. Je voulais faire mon bac en administration des affaires. Et j’ai fini par décider de rester ici après mes études.

POURQUOI LE MANITOBA?

Il s’est avéré que l’un de mes oncles avait un contact avec le ministère de l’Éducation où il y avait un représentant de l’Université de Saint-Boniface à Dakar. C’est cette personne qui a fait toutes les demandes, y compris la demande d’admission à l’université. Aussi, le Manitoba me donnait la chance d’apprendre l’anglais plus facilement.

 

COMMENT?

Je suis entré au Canada au moyen d’un permis d’études.

INSTALLATION

Tout s’est fait assez aisément. L’Université de Saint-Boniface offre des logements à ses étudiants et j’avais déjà présenté ma demande depuis le Sénégal. Des membres du personnel du bureau d’accueil de l’université m’ont aussi aidé dans certaines démarches, en m’accompagnant par exemple, pour aller ouvrir un compte bancaire.

INTÉGRATION

Une excellente façon pour moi de rencontrer des gens et de me faire des amis a été de m’impliquer dans des organismes communautaires, et en devenant représentant des étudiants à l’Association de Saint-Boniface ainsi qu’à l’Association sénégalaise du Manitoba.

EMPLOI

Après mes études, j’ai pu trouver un travail dans mon domaine d’études en comptabilité.

CULTURE

Dans la culture africaine, toutes tes connaissances, qu’ils s’agissent de camarades de classe ou de collègues de travail, sont des « amis ».  Mais j’ai remarqué qu’ici, ces mêmes connaissances peuvent te croiser dans la rue en dehors de la salle de classe ou après le travail et ne te salueront pas. Au Sénégal, cela serait interprété comme une manifestation d’indifférence envers les autres, parce

que là-bas, tes connaissances t’accordent beaucoup de temps, même lors de rencontres fortuites.

 

LANGUE

Les mots d’ici :

Je suis excité. (Transposition littérale de l'anglais « to be excited by »)

Mes expressions :

Pour ce qui est de mes expressions qui pouvaient ne pas être connues des Manitobains, je n’ai pas fait suffisamment attention pour remarquer s’il y avait des réactions d’incompréhension de la part de mes interlocuteurs.

COMMUNAUTÉ

Je suis membre de la Coop Vélo-Cité et je travaille bénévolement dans leurs locaux. Lorsque j’étais à l’université, j’étais représentant des étudiants au sein de l’Association Étudiante de l’Université de Saint-Boniface et dans ma communauté, des étudiants de l’Association des Sénégalaises et Sénégalais du Manitoba - Canada. Je fais toujours d’ailleurs du bénévolat pour cette dernière.

Je fais aussi partie de groupes de coureurs, dont le Winnipeg Running Group. Avant le début de la pandémie, on se rencontrait chaque samedi pour courir ensemble. Maintenant, je cours seul.

PASSE-TEMPS

Courir, nager et faire du vélo.

Liste de tous les articles de.png