entête.jpg

Réseau en Immigration Francophone du Manitoba

cropped-RIFMB_logo.png
120747903_s.jpg

ENTREVUE AVEC SALWA MEDDRI, gestionnaire du RIF MB

Mon arrivée au RIF MB

Je suis arrivée au Canada en 2005 avec une formation en marketing et en communication. Peu après mon arrivée à Winnipeg en 2008, j'ai obtenu un poste de réceptionniste à l’Accueil francophone. Après quelque temps, j’ai occupé le poste de chargée administrative et des communications, puis celui de coordination du Réseau en immigration francophone du Manitoba (RIF MB). Donc, dès le départ, j’ai été en lien avec les différents intervenants communautaires.

 

RÉSEAUX EN IMMIGRATION FRANCOPHONE¹

Il y a 13 réseaux en immigration francophone (RIF) répartis dans toutes les provinces et territoires canadiens à l'exception du Québec. La mise sur pied de ces RIF découle de la mise en œuvre des recommandations du Plan stratégique pour favoriser l’immigration au sein des communautés francophones en situation minoritaire (CFSM), laquelle était identifiée comme une des avenues pour pallier le déclin démographique et renforcer la vitalité de ces communautés.

Les RIF ne sont pas des organismes ni même des entités morales en soi, mais bien des plateformes de concertation pour rassembler tous les intervenants communautaires et les rallier à cette cause qu'est l'immigration francophone. C’est pour cela que les RIF sont hébergés au sein de divers organismes. Au Manitoba, c’est l’Accueil francophone. Ce sont donc ces entités morales qui hébergent les RIF qui sont signataires de nos ententes avec le ministère. Comme l'Accueil francophone n'est pas encore une entité morale (ça s’en vient), cela se fait via la Société de la francophonie manitobaine (SFM).

À noter que ce Plan stratégique et le Cadre stratégique pour favoriser l'immigration au sein des CFSM dont il découle est le résultat de l'ensemble des travaux du comité Citoyenneté et immigration Canada‑Communautés francophones en situation minoritaire. Ce comité est constitué de hauts fonctionnaires du ministère de l'Immigration (CIC dans le temps et maintenant IRCC – Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada) et des représentants d'organismes communautaires à travers le Canada ainsi que de la Fédération des communautés francophones et acadiennes, laquelle coordonne les RIF à l'échelle nationale.

Ce que j’aime le plus de mon travail au RIF
 

Ce qui m'allume dans mon travail, c'est que je contribue de manière à faire une différence dans la vie des gens. C'est ça mon objectif ultime. Je contribue à un changement sociétal en côtoyant les organismes et institutions et en les sensibilisant au dossier de l'immigration francophone, aux besoins des nouveaux arrivants francophones. Quand je vois davantage de services en français disponibles au bénéfice des nouveaux arrivants francophones, je me dis que je suis en train d'atteindre mon objectif. Quand je vois que l’enjeu de l'immigration francophone est de plus en plus pris en considération au Manitoba que ce soit par ses institutions, ses organismes, ses intervenants et par les médias aussi, je me dis que je suis en train de bien faire mon travail.

COMMUNAUTÉ FRANCOPHONE ACCUEILLANTE (CFA)²

Une communauté francophone accueillante est une communauté inclusive où les nouveaux·elles arrivant·e·s d’expression française ont le sentiment que leur identité est respectée et se sentent intégrés à la communauté d’accueil.
 
L’ensemble des membres de la communauté (incluant les employeurs, la communauté hôte, les leaders communautaires et les autorités locales) ont une attitude positive envers les nouveaux·elles arrivant·e·s d’expression française. Ils se font confiance et se comprennent mutuellement.

120747903_s.jpg

ENTREVUE AVEC AILEEN CLARK, membre du comité directeur

Mon rôle

Je représente l'Université de Saint-Boniface (USB) qui est membre du comité directeur. Dès le départ, le RIF a approché les organismes communautaires qui avaient un rôle essentiel quant à l'établissement de la population immigrante francophone. La Division de l'éducation permanente dont je suis la directrice offre le programme CLIC (LINC en anglais), un programme de cours de langue pour immigrants au Canada. Notre rôle est d'appuyer la population immigrante en matière d'établissement par le biais de cours de français⁴. Il ne s’agit pas donc uniquement de prendre des gens qui s'identifient comme francophones ou qui identifient le français comme leur langue maternelle, mais également de bâtir notre communauté par l'entremise de la population immigrante qui veut apprendre le français et qui veut participer de façon dynamique à notre communauté francophone. Donc c'est en partie ce que nous faisons à l'Université de Saint-Boniface pour appuyer l'établissement au Manitoba.

LE COMITÉ DIRECTEUR³

La gouvernance du RIF MB est assurée par un comité directeur composé de sept membres en poste dans un organisme clé :

- Accueil francophone

- Université de Saint-Boniface

- Pluri-elles

- CDEM

- Santé en français

- Commissariat aux langues officielles

- Secrétariat aux affaires francophones

 

Ces membres représentent chacun au moins un groupe sectoriel qui se penche sur les priorités identifiées :

- Accueil, Établissement, Intégration

- Employabilité et Entrepreneuriat

- Éducation, Formation, Alphabétisation

- Santé et services sociaux

L’impact de notre travail

On voit se développer un sentiment d'appartenance chez les personnes qui obtiennent leur certificat. Ce certificat est accompagné d'une lettre de félicitations de la Société de la francophonie manitobaine pour souligner l’engagement envers la francophonie au Manitoba. Les commentaires reçus de ces apprenants sont vraiment très émouvants pour nous… des commentaires comme « On s'est sentis tellement bien accueillis par cette communauté francophone que nous sommes vraiment ravis de l'avoir choisie. » 

Un réseau

 

En réseau, tous les membres ont une importance égale parce que l'idée qui sous-tend le Réseau en immigration francophone est que l’on travaille de manière collaborative pour un objectif commun, celui de soutenir l'immigration francophone dans notre province. Donc, l’USB est un membre parmi plusieurs autres qui ont un objectif commun et s’engagent à travailler de concert. Ce n'est pas juste : « Ça c'est mon affaire, ça c'est ton affaire! », c'est un projet communautaire! Et c’est comme ça que si j’ai besoin de quelque chose, je sais auprès de qui m’adresser, je suis au courant des projets, des rapports ou des études en cours. Et ce que je trouve vraiment agréable, c'est qu'on respecte la spécificité de chaque organisme, ce qui permet de travailler de façon collaborative et en continuum.

Les groupes de travail

 

Une des beautés de travailler en réseau, est que le comité directeur a une vue d'ensemble sur ce qui se passe dans les groupes de travail. Je fais partie du groupe de travail « Éducation, formation et alphabétisation » et ce qu’on fait en comité est rapporté au comité directeur, ce qui permet d’identifier les besoins qui pourraient toucher d’autres groupes de travail. Je suis convaincue qu'on va faire avancer les choses mieux et plus efficacement si l’on se parle et que chaque personne est capable de bien identifier et bien expliquer sa part du projet. On peut ainsi optimiser nos énergies et mieux cerner les écarts et les besoins pour pouvoir les aborder intelligemment et de façon harmonisée en tant qu’équipe. Donc si je crois au RIF, c'est pour ça. 

SEMAINE NATIONALE DE L'IMMIGRATION FRANCOPHONE⁶

Du 6 au 12 novembre 2022, célébrons la  Semaine nationale de l’immigration francophone et contribuons à mettre en valeur nos communautés francophones plurielles et inclusives. Cette 10ᵉ édition consacrée à « Nos traditions et notre avenir » proposera une multitude d’activités rassembleuses pour apprécier les différentes traditions francophones et réfléchir à un meilleur avenir pour chacune et chacun.

Affiche-Semaine-immfr-2022-format-Web.jpg

TÉMOIGNAGES 

Serge.jpg

Le RIF est un partenaire important de notre école.

 Serge Carrière

Beaucoup de gens ont besoin d’aide lorsqu’ils arrivent ici et cela me touche. 

- Jean Kabongo

QUELQUES RENSEIGNEMENTS⁵

  • 2003 : Les premiers RIF voient le jour au Canada.

  • 2013 : Transition du Réseau de concertation vers RIF MB.

  • Les coordonnées du RIF MB :

       - site Web : https://rifmb.ca/

       - page Facebook : https://www.facebook.com/rifmanitoba/

       - Twitter : https://twitter.com/rif_mb

       - courriel : info@rifmb.ca

Liste de tous les articles de.jpg