De sa voix pétillante, Janine nous offre chaque semaine une capsule de sagesse teintée d’humour. Ses précieux conseils nous font sourire et réfléchir à la façon de grandir et de s’éveiller à une vie plus harmonieuse.

Identifier d’où viennent nos étiquettes

Cliquer ici
pour écouter.

Juliette dit « Je suis la pire personne au monde. » Son amie lui dit « As-tu essayé la pensée positive? » Juliette dit « Oh oui. Je suis positive que je suis la pire personne au monde. »

C’est toujours dangereux de coller des étiquettes sur soi-même ou sur les autres. Souvent, nos étiquettes datent d’il y a très longtemps, et si l’on persiste à continuer à se définir selon nos vieilles perceptions, on se rend malheureux. Quand vous vous dites « Ah ben, je suis tel genre de personne. » ou « J’ai toujours été comme ça. », arrêtez-vous et posez-vous la question « D’où ça vient, cette étiquette-là? » Est-ce que ça vient de votre famille, d’un ami, d’un incident particulier qui est resté collé? À quoi précisément cela se réfère-t-il?

Souvent, vous allez retracer vos pas à quelque chose qui n’était pas bien vu dans votre famille d’origine, mais qui est peut-être actuellement très profitable dans votre vie. Par exemple, l’étiquette « têtue » est un bon exemple de ce qu’un parent reproche souvent à son enfant. « Quand elle a une idée dans la tête, celle-là, elle ne l’a pas dans les pieds! » Mais pour un adulte qui veut faire son chemin dans la vie, c’est très utile d’avoir une idée dans la tête et non dans les pieds.

!CAPSULE PRÉCÉDENTE.jpg
Liste de toutes les capsules de.jpg
!CAPSULE SUIVANTE.jpg