De sa voix pétillante, Janine nous offre chaque semaine une capsule de sagesse teintée d’humour. Ses précieux conseils nous font sourire et réfléchir à la façon de grandir et de s’éveiller à une vie plus harmonieuse.

Savoir admettre qu’on n’a pas compris

Cliquer ici
pour écouter.

Chantal, six ans, sait déjà que généralement elle déçoit sa mère qui a des attentes très élevées envers sa fille. Elle rentre à la maison en annonçant « Maman! Aujourd’hui, j’étais la seule à lever ma main à une question du professeur! » La mère, toute fière, lui demande « C’était quoi la question? » Chantal lui répond « Qui n’a pas compris ce problème? »

 

Ça prend du courage, admettre qu’on n’a pas compris. Nous avons tellement de mal même à avouer qu’on n’a pas bien entendu le nom de quelqu’un quand on se le fait présenter. Il y a une petite voix qui nous dit « Si tu n’as pas compris la première fois, fais semblant. » Il vous est sûrement arrivé d’être avec un conjoint ou un ami et de recevoir des directives sur la façon de vous rendre à un endroit quelconque. En partant, l’un de vous se retourne vers l’autre et dit « Bon, qu’est-ce qu’on fait là? » L’autre répond « Je ne sais pas. Je pensais que TOI, tu avais compris. » La blague cosmique dans tout ça, c’est que chacun d’entre nous se promène en pensant que l’autre a compris et l’autre est sûr qu’il est le seul à n’avoir rien compris. Et personne n’ose demander. On pourrait dire qu’on vit tous d’après le dicton « Mieux vaut que les gens pensent que l’on est un imbécile que d’ouvrir la bouche et d’enlever tout doute. »

Juste pour aujourd’hui, je me donne la permission d’admettre que j’ai besoin d’autres renseignements. Soyez la personne qui ose poser la question et qui se fait remercier par d’autres qui croyaient être les seuls à ne pas avoir compris.

!CAPSULE PRÉCÉDENTE.jpg
Liste de toutes les capsules de.jpg
!CAPSULE SUIVANTE.jpg