De sa voix pétillante, Janine nous offre chaque semaine une capsule de sagesse teintée d’humour. Ses précieux conseils nous font sourire et réfléchir à la façon de grandir et de s’éveiller à une vie plus harmonieuse.

Accepter sa réalité telle qu’elle est

Cliquer ici
pour écouter.

Trois fermiers bien endettés se rencontrent pour partager une petite cruche de whiskey blanc et parler de leurs récoltes qui n’ont pas été très bonnes encore cette année. À mesure que le whiskey descend, les hommes se remontent le moral. Le premier dit « Tsé, quand l’argent de mes récoltes va rentrer, je vais acheter la nouvelle laveuse que ma femme veut tant avoir. » Le deuxième dit « Moi, ma femme a bien besoin d’une nouvelle machine à coudre, puis c’est ça que je vais lui acheter avec mon chèque. » Les deux se retournent vers le troisième et lui disent « Toi Bob, qu’est-ce que tu vas faire avec ton argent? » Bob répond « Tu ferais mieux de me repasser la cruche, moi je n’ai pas tout à fait fini de clairer mes dettes encore. »

 

Voici trois gars qui avaient de la misère à accepter la réalité de leur situation. Accepter ce qui est, plutôt que ce qui était ou ce qui devrait être, ou ce qui pourrait être. Je vois ce que je vois, j’entends ce que j’entends. Beaucoup de sages appellent « s’accepter » la première loi de la croissance personnelle. Prenons l’exemple de quelqu’un qui est perdu dans un centre commercial et qui cherche sur le plan du centre le grand diagramme qu’on trouve dans tous les magasins. Il voit le petit point rouge qui dit « Vous êtes ici. » Il refuse d’accepter ce que dit le petit point rouge. Vous aussi, vous risquez d’avoir de la difficulté à vous rendre ailleurs si vous persistez à nier que vous êtes ici. Souvent, on ne veut pas accepter ce que nous sommes et où nous sommes parce qu’on se dit qu’accepter veut dire que je suis content de cette réalité. Accepter, ce n’est pas la même chose qu’approuver. Vous pouvez accepter votre réalité sans l’aimer, sans être d’accord, sans vouloir y rester. C’est simplement de dire « Ce qui est, c’est ce qui est, voici ma vérité. » Et la Bible le dit très clairement « La vérité vous libérera. » Souvenez-vous du centre d’achat. Vous risquez de tourner en rond longtemps si vous n’admettez pas que vous êtes où vous êtes. Souvent, quand on a vraiment regardé notre réalité, il y a de grandes émotions qui accompagnent cette reconnaissance. Des sentiments de culpabilité, de colère, de tristesse.

Juste pour aujourd’hui, je me donne la permission de regarder ma situation avec des yeux de vérité et je me donne la permission de ressentir ce que je ressens.

!CAPSULE PRÉCÉDENTE.jpg
Liste de toutes les capsules de.jpg
!CAPSULE SUIVANTE.jpg