De sa voix pétillante, Janine nous offre chaque semaine une capsule de sagesse teintée d’humour. Ses précieux conseils nous font sourire et réfléchir à la façon de grandir et de s’éveiller à une vie plus harmonieuse.

Reconnaître la valeur des tâches quotidiennes

Cliquer ici
pour écouter.
115743641_m.jpg

C’est l’histoire d’une famille catholique qui discutait des saints. La mère demande à ses enfants « Lequel des saints auriez-vous aimé être? » Chaque enfant a son idée selon ce qu’il trouve héroïque ou admirable. L’aînée de la famille annonce « Moi, je voudrais être une martyre qui se fait manger par les lions dans le temps des Romains. » Toute la famille la regarde et est en admiration devant leur grande sœur. Ils lui posent toutes sortes de questions pour lui demander si elle fait ce choix parce qu’elle admire le courage, la foi, l’audace du martyr. L’adolescente dit « Tu poses UN grand geste, et c’est fini. »

 

On a tous nos héros, ces personnes qui semblent avoir des ressources de courage, de ténacité et de conviction qu’on ne retrouve pas nécessairement chez soi. Par contre, vous vous êtes sûrement surpris à certains moments dans votre vie de faire face assez noblement à une situation difficile, ce que d’autres considéreraient une épreuve. C’est surtout dans des situations difficiles ou pénibles que l’on constate qu’on a des ressources qui ne font pas surface tous les jours. Un grand geste. Un geste noble. La mort est souvent perçue comme un geste noble. Mais combien plus difficile est-il de continuer à vivre et à poser les petits gestes tous les jours de notre vie. Comme l’épouse fatiguée disait « Ah oui! Mon mari me donnerait sa vie, mais il n’est pas capable de sortir les déchets sans que je le lui demande dix fois. »

Juste pour aujourd’hui, plutôt que de chercher les grands gestes héroïques loin de moi, je reconnais les petits gestes héroïques qui m’entourent dans ma propre vie.

!CAPSULE PRÉCÉDENTE.jpg
Liste de toutes les capsules de.jpg

Cette 118ᵉ capsule est la dernière de cette série. Merci de votre intérêt et merci à Janine Tougas!