en-tête.jpg

Les enfants de Yuki, après deux ans d’université au Manitoba, ont chacun à leur tour, à trois ans d'intervalle, consacré une année entière à étudier le japonais à l’Université Tokai au Japon et à s’entraîner avec son réputé club de judo, les deux, de façon intensive. Nous vous présentons les écrits combinés de leur journal de bord respectif, lesquels seront émaillés de notes rétrospectives et d’échanges sur leur expérience.

24 décembre 2011

Joyeux Noël à tous!

France.jpg

Enfin, Noël est là! La semaine semblait s’éterniser... les cours et le judo. Maintenant, je vais me reposer un peu. Mais bien sûr, nos professeurs nous ont donné des devoirs à faire pendant les vacances. Il semble qu'ils ne comprennent pas vraiment la définition de « vacances » ou « pause hivernale ». Nous avons donc des devoirs de lecture, d'écoute, d'écriture 

et de grammaire à faire. Quel beau cadeau ; )

Ça ne ressemble pas vraiment à Noël pour moi. D'habitude, je suis tellement excitée durant cette période de l'année parce que j'ai acheté des cadeaux que je sais que les destinataires vont adorer et j'ai hâte de voir leurs réactions quand ils les ouvriront. Et bien sûr, j'aime ouvrir mes propres cadeaux. Mais plus que cela, peu importe ce qui se passe autour de nous, ma famille passe toujours Noël ensemble. Nous allons à l'église pour la messe de minuit, nous mangeons de délicieux hors-d'œuvre, puis nous ouvrons nos cadeaux. J'ai un peu le mal du pays. En ce moment, j'aimerais pouvoir être de retour à la maison. J'espère que le sapin  a déjà été mis en place. Chaque année, c'est généralement moi qui décide enfin de prendre le temps d’installer le sapin dans notre salon et de le décorer. Et aux dernières nouvelles, il n'avait pas encore été installé. Vincent, fonce! :P

Mais heureusement, je ne serai pas seule le jour de Noël. Demain, je vais chez ma famille japonaise, où je vais passer les vacances. J'ai hâte de les revoir. Ça fait longtemps. Nous avons beaucoup de choses à rattraper. Et maintenant que mon japonais s'est beaucoup amélioré, les conversations devraient être un peu plus intéressantes.

Alors à tous ceux qui me lisent, je vous souhaite un joyeux Noël. Conduisez prudemment et profitez de ce moment privilégié avec les personnes les plus importantes de votre vie. Et pour ma famille, nous sommes peut-être loin les uns des autres, mais vous êtes et resterez toujours près de mon cœur. JOYEUX NOËL! JE VOUS EMBRASSE FORT! XOX

séparateur_1.jpg

17 décembre 2014

Mᵐᵉ Kinoshita

Photo_portrait_pour_demande_arrangée.jpg

Mercredi dernier, il y avait un examen d'entrée pour les étudiants non japonais désireux d'entrer dans les programmes réguliers de l'université. C'est un examen d'entrée régulier à l'université en japonais, donc seuls les étudiants de Bekka ont droit à un jour de congé. C’est très bien!

J'aimerais que nous ayons une journée comme ça chaque semaine. J'avais encore de l'entraînement (entraînement en montagne le matin et judo l'après-midi), et cela a rendu ma journée encore plus parfaite. Mais comme je n’ai pas très souvent ce genre de jour de congé, j'ai finalement décidé d'aller rendre visite à une vieille connaissance que j'ai faite il y a trois ans lorsque mon père et moi sommes venus au Japon rendre visite à ma sœur, Mᵐᵉ Kinoshita.

J'étais censé aller rendre visite à Mᵐᵉ Kinoshita peu de temps après mon arrivée à Tokai, mais avec le temps, je ne me rappelais pas où elle travaillait ni comment m'y rendre. Mais après vérification auprès de mes parents via Skype, j'ai décidé que c'était le moment idéal pour aller lui rendre visite.

Mᵐᵉ Kinoshita travaille au Yukokaikan (la résidence internationale de l'amitié), qui est UN AUTRE dortoir pour les étrangers. Tout le monde dans le club de judo m'avait demandé si c’est là que je demeurais, et après leur avoir répondu oui, j'ai réalisé mon erreur ce jour-là. Je ne savais pas à l'époque qu'il y avait deux dortoirs internationaux. Pas étonnant que personne ne m'ait compris quand j'ai dit que cela ne prend que trois minutes à pied... Le Yukokaikan est à environ 10 minutes de vélo au sommet de la colline, si vous êtes capable de la grimper...

Enfin, pourquoi Mᵐᵉ Kinoshita est-elle importante? Eh bien, tout d'abord, dans le passé elle nous a aidés, mon père et moi, lorsque nous avions besoin d'un endroit pour séjourner une nuit près de l'université. Elle nous a également conduits à la gare avec nos bagages! Je crois aussi qu'elle a aidé ma sœur pour certaines choses lorsqu’elle étudiait à Tokai.

Alors oui, j'ai enfin pu aller lui rendre visite et c'était super! Elle m'a offert son aide au cas où j’en aurais besoin.

Vincent 01.JPG

Mᵐᵉ Kinoshita et moi devant la résidence internationale

Le 20 décembre 2014

 

Une bonne pratique

 

Donc au cours de ces trois mois d'entraînement, je dois dire que j'ai eu très peu de moments où je me sentais en confiance. Cela est dû en partie à ma blessure, mais surtout parce que tout le monde ici est tellement fort.

 

Mais j'ai réussi à obtenir un bon entraînement. Je m'entraîne toujours aussi fort que possible, mais souvent, beaucoup de gars ne veulent tout simplement pas s'entraîner avec moi, alors je finis par rester sur le côté pendant une grande partie de la pratique. Mais l'autre jour, j'ai réussi à me battre à chaque round, et même si j'ai quand même été pas mal plaqué au sol, j'ai réussi à lancer deux nouvelles personnes. De plus, j'ai également été capable de faire toute la partie de travail au sol et je n'ai pas perdu une seule fois! J'ai combattu quatre gars plus gros que moi et j'ai réussi à clouer au sol chacun d'entre eux.

 

Une chose que beaucoup ne réalisent pas, c'est que je suis d'abord un étudiant. Cela signifie que les études passeront en premier. Cela étant dit, je fais de mon mieux pour suivre le programme de judo. Mais même les entraîneurs tels que Sato sensei ont regardé mon emploi du temps et ont réagi en disant que c'était un emploi du temps difficile. La plupart des autres judokas n’ont même pas la moitié de mes cours, ce qui leur laisse plus de temps pour se reposer, s'entraîner et étudier. Je n'ai pas ce luxe, ce qui rend les choses encore plus difficiles à tous égards.

 

Bien que ce soit très dur mentalement, ce sont ces pratiques et les moments où vous remarquez les résultats de votre travail qui fait que tout ça en vaut la peine.

 

« L’avenir appartient à ceux qui s'y préparent aujourd'hui. » - Malcom X

 

Le 28 décembre 2014

 

Cérémonie de passation à Tokai!

 

Une chose concernant ma participation au club de judo, c'est que vous pouvez voir les « entrailles » de ce qui en fait le meilleur club au monde, le meilleur club de judo au monde. L'autre jour, avec la fin du semestre à l’horizon et l’obtention du diplôme pour les étudiants de 4ᵉ année, j'ai pu assister à la cérémonie de passation des capitaines de l'équipe. Ce n'était rien de vraiment extraordinaire, mais pour moi c'était important.

 

Au cours de la cérémonie, on a nommé des noms, les gens se sont levés, ils se sont mutuellement inclinés et les capitaines sortants (des équipes masculines et féminines) se sont rapidement retrouvés face aux capitaines respectifs nouvellement nommés, et la nouvelle équipe a été présentée.

 

C’est peu de chose, mais c'est quelque chose que peu de gens ont la chance de voir ou de comprendre.

Liste de tous les articles de.jpg