Un oiseau dans ma cour

Ces paroles inspirées de lectures, de rencontres, de réflexions et de sa propension à jeter un regard critique sur la société qui l'entoure, Guy les offre aux créateurs de musique à la recherche de textes significatifs.

« La chanson… c’est un vivant petit oiseau sensible et intelligent dont l’univers est la cour, il connaît et ressent tout mais en petit, c’est très parent avec le conte et la fable. » – Félix Leclerc

Une brise légère

Des hommes de sciences
Observent, étudient
Soumettent l’existence
Aux lois de l’esprit
Passent sous silence
L’essence de la vie
Des âmes en souffrance
En payent le prix

Les dieux ne sont plus
Les sages se sont tus
Qui me guidera?
Qui me guidera?

Un monde sans mystère
Une vie mise à nu
Des âmes qui errent 
Privées d’absolu
Des têtes qui génèrent
Des pensées sans but
Marquant les repères
De routes sans issues 

Les dieux ne sont plus
Les sages se sont tus
Qui me guidera?
Qui me guidera?

Et toi belle bergère
Qui jamais ne craint l’antre
Ta voix m’est familière 
Comme bruissement de mon ventre
Et ton souffle en moi
Telle une brise légère
Me dévoile tout bas
Mes leurres et mes travers
Puis disperse en éclats
Des rires ronds et clairs

C’est toi qui guideras
Ô belle bergère
Mes élans et mes pas
Dans ce vaste univers  

 

 

© L’utilisation des textes se fait avec la permission de l’auteur.
Veuillez écrire à Guy Pilote à pilote.guy@gmail.com.
TEXTE PRÉCÉDENT.jpg
Un oiseau dans ma cour vignette.jpg
TEXTE SUIVANT.jpg