39714212_s.jpg

Un oiseau dans ma cour

Ces paroles inspirées de lectures, de rencontres, de réflexions et de sa propension à jeter un regard critique sur la société qui l'entoure, Guy les offre aux créateurs de musique à la recherche de textes significatifs.

« La chanson… c’est un vivant petit oiseau sensible et intelligent dont l’univers est la cour, il connaît et ressent tout mais en petit, c’est très parent avec le conte et la fable. » – Félix Leclerc

Ton cœur pour deux

C’est l’histoire d’une femme et de sa fille blessées par des amours tyranniques. Une femme qui, s’étant attachée à des hommes passés maîtres dans l’art d’exercer leur domination, a eu une vie amoureuse tumultueuse. Elle craint maintenant que sa fille, ayant été témoin de scènes disgracieuses, en soit affectée et devienne peu encline à « aimer l’amour ». Cette femme est consciente que sa fille devra relever un défi, celui d’ouvrir son cœur… pour deux. Ouvrir d’abord son petit cœur d’enfant encore tout naïf qui, lui, saura peut-être réparer son cœur blessé et méfiant et l’amener à s’ouvrir à son tour.

 

Ton cœur pour deux

J’ai pu te laisser croire
Peut-être sans le vouloir
Que ces hommes têtus
Que nous avons connus
Étaient les rois du monde
Les héros de tes contes

Ma fille, ne t’en fais pas
Un jour tu comprendras
Que s’ils se croient si forts
Que s’ils n’ont jamais tort
C’est qu’ils se sentent petits
Et qu’ils craignent la vie

Ouvre très grand tes yeux
Ouvre ton cœur pour deux
Regarde et tu verras
Il y a un homme pour toi
Il sera beau, il sera tendre
Il saura te comprendre

Quand il viendra vers toi
Tu le reconnaîtras
Il touchera ton âme
Tu te sentiras femme
Et si ton cœur chavire
Surtout ne va pas fuir…
Car l’amour s’amuse
De qui se le refuse…
Même si la vie est bonne
Elle n’épargne personne
De créer son bonheur
À chaque jour, à chaque heure

Ouvre très grand tes yeux
Ouvre ton cœur pour deux
Regarde et tu verras
Il y a un homme pour toi
Il sera beau, il sera tendre
Il saura te comprendre

 

© L’utilisation des textes se fait avec la permission de l’auteur.
Veuillez écrire à Guy Pilote à pilote.guy@gmail.com.
TEXTE PRÉCÉDENT.jpg
Un oiseau dans ma cour vignette.jpg