en-tête final.jpg

Stratégies de réflexion visuelle : un aperçu

En art visuel, il y a une façon bien étudiée pour aider au développement de la littératie visuelle. Cette stratégie est utilisée dans les écoles et dans les musées par les éducateurs et éducatrices pour observer les élèves et déterminer s’ils ont une compréhension de l’œuvre d’art en question. Alors voici un petit aperçu sur la façon de guider une conversation sur une œuvre d’art avec vos élèves ou vos enfants en famille. 

Commencer la leçon


Présentez les stratégies de réflexion visuelle : elles permettent aux élèves d’examiner des œuvres d’art, de réfléchir, de faire des observations, d’exprimer des idées, d’écouter et de parvenir ensemble à des accords. Demandez souvent aux élèves de se rappeler ces aspects du processus.

Attirer l’attention des élèves sur une image. Donnez-leur toujours du temps pour la regarder en silence avant de les inviter à prendre la parole.

Poser ces trois questions


Après qu’ils ont examiné l’image, demandez-leur « Que se passe-t-il dans l’image? » Dès qu’ils ont bien compris cette question, variez sa formulation. Chaque fois que les élèves font un commentaire qui comporte une interprétation (un commentaire qui va au-delà de l’identification et de la description littérale), répondez d’abord en paraphrasant, puis demandez « Dans l’image, qu’est-ce qui vous inspire ce commentaire? » Dès que les élèves comprennent le but de cette question, commencez à la poser avec des variations. Afin d’inciter les élèves à poursuivre leurs observations, demandez-leur souvent « Qu’y a-t-il d’autre dans l’image? » Encore une fois, varier la formulation de la question est utile une fois que les élèves en connaissent bien le sens.

Réagir aux commentaires des élèves


Écoutez les élèves attentivement, en vous assurant de bien entendre tout ce qu’ils veulent dire et que vous les comprenez bien.

Pointez l’élément dont ils parlent dans la diapositive. Soyez précis même quand il y a répétition du commentaire.

Utilisez une gestuelle et des expressions faciales qui invitent la participation.

Paraphrasez chaque commentaire. Modifiez la formulation, mais non le sens de ce qui est dit. En reformulant, employez des phrases bien construites et un vocabulaire riche pour aider vos élèves à mieux connaître leur langue.

Acceptez chaque commentaire avec neutralité. N’oubliez pas que ce processus met en valeur un mode de pensée, pas de bonnes réponses. Les élèves sont en train d’apprendre à faire des observations détaillées, à mettre de l’ordre dans leurs connaissances et à les appliquer. Énoncer leur pensée les fait grandir même s’ils commettent des erreurs.

Faites le lien entre les réponses qui se rapprochent même s’il y a désaccord. Montrez comment la réflexion des élèves évolue, comment certaines observations et idées peuvent en stimuler d’autres, comment les opinions changent et s’élaborent.

Conclure la leçon
Remerciez les élèves de leur participation. Dites-leur ce que vous avez particulièrement aimé. Encouragez-les à concevoir la contemplation de l’art comme un processus ouvert et continu. Évitez les résumés; faire les liens durant les échanges suffit à montrer comment le sens jaillit des conversations.

 

Activité

Observation d'une œuvre d'art

Mettez-vous en famille et regardez cette œuvre d’art pour quelques minutes. Posez les questions suivantes pour une belle conversation sur l’art :

  • Que se passe-t-il dans l’image?

 

  • Dans l’image, qu’est-ce qui vous inspire ce commentaire?

 

  • Qu’y a-t-il d’autre dans l’image?

art-books_11_norval-morrisseau-androgyny-kw.jpg

Cliquez sur l'œuvre pour une version agrandie.

Norval Morrisseau
Androgynie, 1983, acrylique sur toile
366 x 610 cm
Collection d’art autochtone du ministère des Affaires autochtones et Développement du Nord Canada, Gatineau, Québec

Liste de tous les articles de Un pont ve