vers_lepaouissement.png

J’ai 38 ans et je n’arrive pas à me pardonner quelque chose que j’ai fait quand j’en avais 26. J’ai très honte de ce que j’ai fait et je n’arrive pas à l’oublier. Que puis-je faire?

Apprendre à se pardonner

Ce peut être très difficile de se pardonner et parfois même, plus difficile que de pardonner à quelqu’un d’autre. Voici quelques questions que vous pouvez vous poser :

Puis-je trouver un peu de compassion pour cette version plus jeune de moi-même qui a fait une erreur?

Le « pardon » peut être un terme lourd de sens, ce peut être plus facile de commencer par s’accorder un peu de compassion. Même si ce n’est qu’un peu, accrochez-vous-y et essayez d’avancer à partir de ça.

Que se passait-il à ce moment-là dans ma vie?

Un important changement dans la vie ou un traumatisme soudain peut entraîner des réactions ou des comportements inattendus qui peuvent être amplifiés si on n’a pas suffisamment de soutien émotionnel dans notre vie. Tentez de vous rappeler s’il y avait des circonstances atténuantes en jeu à cette époque.

Y a-t-il quelque chose que je puisse faire maintenant? Est-ce que présenter des excuses ou poser un autre geste serait approprié?

Si oui, envisagez de le faire. Si non, la situation est indépendante de votre volonté et il est raisonnable de commencer à s’éloigner de ces émotions. Personne ne profite de sentiments dépassés de culpabilité et de honte, et vous encore moins.


Vous pourriez aussi essayer d’écrire une lettre à votre jeune vous-même et y exprimer vos sentiments. Du processus d’écriture surgit souvent d’intéressantes observations. Réciproquement, vous pouvez aussi écrire une lettre à votre futur vous-même et lui dire ce que vous avez surmonté et comment vous voudriez être dans le futur. Ceci peut vous aider à prendre du recul et ainsi envisager une nouvelle étape de votre vie.

Souvenez-vous : De bonnes personnes font parfois de mauvais choix. Cela ne signifie pas que c’est « ce que vous êtes ».

Liste_de_tous_les_articles_de_Vers_l'ép