01-20180813_111211-01-02.jpeg

CLIQUER SUR LA PHOTO POUR L'AGRANDIR

Le Vieux Saint-Vital

 

Ayant en vue la ligne d’arrivée de notre tournée de Winnipeg au travers de mes photos et de mes histoires, je ne risquerai pas d’omettre Le Vieux Saint-Vital, un endroit certainement haut placé sur ma liste de quartiers à présenter. Ce quartier, moins connu de ceux qui, comme moi, habitent de l'autre côté de la rivière, a des racines agricoles. Les premières maisons de Saint-Vital ont été construites autour de 1822, par des traiteurs de fourrures qui voulaient s’établir et acquérir leur propre maison.

Cette vague de développement a produit des fermes qui donnaient aux fermiers un accès direct à la rivière Rouge, ou à la petite rivière Seine. Ces fermes et ces jardins du Vieux Saint-Vital fournissaient à la population de Winnipeg des aliments frais et des produits laitiers.
 

Pour se démarquer, la communauté de Saint-Vital installa la première arche de bienvenue en 1913 avec le slogan « Prospérité, Bienvenue, Progrès » sur le côté français. Cette arche, située au coin des rues St. Mary's et Carrière, a été reconstruite à l’entrée du Vieux Saint-Vital et on peut la voir accompagnée de panneaux didactiques en arrivant de Norwood Flats par la rue St Mary's. 

02-20180813_111225-01.jpeg
02-20180813_111736-01-01.jpeg
02-20180813_110037-01-01-01.jpeg

CLIQUER SUR UNE PHOTO POUR L'AGRANDIR

Ces trois photos ont été prises durant une de mes visites au Vieux Saint-Vital en 2018. Depuis ce temps-là, je prends cette route charmante qui épouse les méandres de la rivière Rouge, au moins une fois par semaine. C'est mon chemin préféré pour me rendre à la maison après une visite chez la chiropraticienne située sur le chemin St-Anne’s, au sud du boulevard Bishop Grandin. Quel plaisir de voir de belles fleurs sur le terre-plein central! Il s’agit d’une initiative de l’Association des gens d’affaires du quartier Old St. Vital BIZ.

On peut y voir le centre-ville de Winnipeg, de l'autre côté de la rivière. Il y a aussi un pittoresque magasin du quartier Vieux Saint-Vital, décoré dans le style des années 1913-1920. J'ai décidé d’appliquer un traitement noir et blanc à cette photo, histoire de vous amener dans le passé...

Bien que les changements de couleur des arbres font plus souvent référence aux forêts de l’est du Canada et des États-Unis, nos propres couleurs ici, à Winnipeg, n’ont rien à leur envier. Si, comme moi, vous habitez dans un quartier avec de grands arbres, vous devez aimer le changement de couleur au mois d'octobre. Cette photo montre les arbres de ma rue, presque dénudés par des vents d'automne et par les températures plus froides. Bien sûr, cette photo a été prise avant la tempête de neige et de glace en octobre 2019. 

03-20191024_102923-03.jpeg

CLIQUER SUR LA PHOTO POUR L'AGRANDIR

Mais où vont toutes ces feuilles? Elles forment un tapis multicolore sur le trottoir. Ces feuilles oranges,  jaunes et rouges qui bruissent sous nos pas. Leur ramassage constitue certainement une tâche ingrate, mais ne trouvez-vous pas que ça en vaut la peine? J'aime bien que cette photo montre deux chemins à suivre : le trottoir, bien couvert de feuilles oranges et rouges, et la rue, ma rue, presque invisible, mais toujours là. 

04-20191025_114441-01.jpeg

CLIQUER SUR LA PHOTO POUR L'AGRANDIR

Quand je vous parle de mes expériences variées dans notre ville de Winnipeg et que je dois choisir parmi mes centaines de photos, ce qui me fait le plus de plaisir est de retourner dans mon quartier. C’est bien normal, n’est-ce pas? Je crois qu'on est toujours attiré par ce que l'on connaît, même lorsqu’on est à la recherche de quelque chose de nouveau. Alors, après avoir parlé du Vieux Saint-Vital, je vous ramène dans mon quartier de River Heights. La belle maison sur cette photo noir et blanc se trouve au coin des rues Cambridge et Fleet, à un pâté de maisons de chez-moi.

Elle est située sur une propriété plus grande et plus couverte d'arbres que la plupart de ses voisins. 

D'après son jeune occupant, qui offre des services d'arboriste, la partie plus âgée de la maison date de 1902. Malgré les nombreuses additions et rénovations qu’on y a effectuées, elle a toujours l’air d’une maison de ferme. J'ai aussi appris, en parlant à notre arboriste, que la propriété était beaucoup plus grande au début, et comprenait une ferme laitière ainsi qu’une étable à chevaux.

J'espère que mes observations dans mon quartier et dans plusieurs autres sites remarquables ou historiques vont vous donner le goût d’explorer votre quartier et votre ville. Si vous habitez à l'extérieur de la ville de Winnipeg, je vous invite à venir explorer tout ce que Winnipeg peut vous offrir!

 

Liste de tous les articles de Winnipeg s