top of page

Carnet de Voyage de Jean-Philippe

Dernière mise à jour : 25 déc. 2023

C’est vraiment sur un coup de tête qu’une décennie plus tôt je suis parti enseigner le français à Chengdu, dans le sud-ouest de la Chine, dans la province du Sichuan, fier pays des pandas, des maisons de thé et des plats épicés. L’époque n’était pas tendre pour les diplômés des études supérieures qui rêvaient d’une carrière universitaire. En l’absence de débouchés, ceux-ci devaient le plus souvent vivoter entre plusieurs emplois pour pouvoir gagner décemment leur vie dans l’attente du grand jour où ils verraient enfin l’enceinte universitaire leur entrouvrir ses portes.

 

C’est un jour, complètement par hasard, en explorant le site Web de l’ambassade de France en Chine qui affichait d’innombrables postes en enseignement du français à tous les niveaux (primaire, secondaire et universitaire) que me vint l’idée de tenter ma chance en Extrême-Orient. Ma décision était motivée uniquement par des choix socioprofessionnels, car j’ai bien honte de le confesser aujourd’hui j’étais ce que l’on pouvait appeler un indécrottable eurocentriste fasciné presque uniquement par l’histoire européenne et nord-américaine et je n’avais jamais vraiment songé à me rendre en Asie même à des fins touristiques. J’allais donc en Chine avec la conviction que je pourrais acquérir l’expérience qui me manquait cruellement et revenir un an plus tard, armé cette fois-ci d’une année formatrice dans l’Empire du Milieu (Chine), pour conquérir enfin le marché de l’emploi universitaire.

 

Je fus en fait pris à mon propre piège et entraîné malgré moi dans une folle aventure à titre de professeur de langue française itinérant d’abord dans l’Empire du Milieu, puis dans l’Empire du Soleil levant (Japon). Dès mon arrivée à Chengdu, le département d’études françaises me confia la tâche titanesque d’enseigner à mes étudiants chinois l’histoire, la littérature, la culture et le cinéma francophones. Je m’acquittais de cette nouvelle mission avec passion, enthousiasme et dévouement, car je considérais que le plus grand privilège que l’on puisse accorder à un professeur était de témoigner de sa culture et de la partager avec ses étudiants dans un pays étranger.


Astuce:

N'hésitez pas à mélanger les styles. Choisissez une mise en page pour la page d'accueil du blog et une autre pour les pages de catégorie. Vous pourrez modifier les mises en page à tout moment même après avoir publié votre blog.


Voici comment faire :

  1. Allez à Paramètres > Catégories

  2. Cliquez sur l'icône de pointillés

  3. CTCliquez sur Modifier


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page